Taux d’obscurcissement des micro-grilles

Depuis juillet 2018, les photographies de micro-grilles apparaissent sur vos rapports d’essai concernant les mesures au poste de travail, suite à l’application de l’arrêté du 30 mai 2018. En effet, la norme NFX 43-050, impose que la majorité des ouvertures d’une grille présente un taux d’obscurcissement ≤ 10%, dans le cas contraire un sous-comptage des fibres et donc une sous-estimation de la concentration en fibres par litre pourrait se produire.

Jusqu’à présent ce taux d’obscurcissement était défini sur jugement de l’œil exercé de l’analyste qui s’appuyait sur le diagramme de Terry et Chillingar de 1955. ACEPE a développé en interne un algorithme permettant le calcul du taux d’obscurcissement en s’appuyant sur le ratio de pixels « noirs » de l’image issue du Microscope Electronique à Transmission Analytique.

 

 

 

 

 

 

 

A gauche : La photographie d’une ouverture de grille ; à droite : la même image traitée par l’algorithme => Taux d’obscurcissement calculé = 8.69%

 

Analyses MES (Matières En Suspension)

Depuis janvier 2019, les analyses MES selon la norme NF EN 872 sont réalisées dans notre laboratoire de Cherbourg en Cotentin.

Les eaux recueillies sont ainsi traitées dans un délai de 48 heures par filtration sur filtre en fibres de verre, séchage en étuve et pesée différentielle.

La valeur limite en MES des eaux de rejet d’un chantier de désamiantage étant fixée à 30 mg/l (arrêté du 31 août 1989).

La Problématique de la Sensibilité Analytique (SA)

La Problématique de la Sensibilité Analytique (SA)

L’évolution de la règlementation au 01/07/2015 a abaissé la Valeur Limite d’Exposition Professionnelle (VLEP) à 10 Fibres/litre ; abaissant du même coup la SA à 1 (celle-ci devant être inférieure à 1/10ème de la VLEP).

Le schéma ci-contre explique les différentes étapes analytiques ainsi que les grandeurs ayant une influence sur la SA.